Le nouveau visage des Halles de la Martinière

« Les Producteurs du Goût » ont été choisis pour gérer les Halles de la Martinière. Leurs propositions ont su séduire la municipalité déterminée à faire de la Halle de la Martinière, plus ancienne halle de Lyon, un lieu vivant, animé et ouvert.

L'entrée des Halles de la Martinière.

Une activité responsable et dynamique

« Les Producteurs du Goût » sont un groupement d’intérêt économique fédérant trois entités dont Saveurs du Coin, un vignoble emblématique (Le Comptoir des Coteaux Lyonnais) et Victor le Boulanger, avec 7 producteurs de céréales. L’entreprise proposera une gamme complète de produits frais et de saison, de produits locaux et de produits biologiques (fruits, légumes, viandes, miel, bière, vin…). Avantage pour les consommateurs, le moindre nombre d’intermédiaires entre eux et le vendeur conférera aux produits un prix plus juste.

Copieux programme d’animations : un café des riverains le premier jeudi du mois, la découverte de produits et de goût tout au long de l’année, des rencontres avec des producteurs dans la Halle ou sur l’exploitation du producteur, une mini ferme une à deux fois par an, des ateliers pédagogiques et des évènements en direction des écoles et lycées du quartier…

Ce projet devrait créer 24 emplois. L’investissement prévu se porte à 1 180 000 euros pour la réhabilitation des lieux et 500 000 euros pour le budget interne, qui servira à mettre en place une politique d’animation du site.

Le début des travaux annoncés

Les « Producteurs du Goût » vont signer avec la ville de Lyon un bail emphytéotique pour une durée de 35 ans. L’architecte, Denis Capitan, souhaite rendre le bâtiment public et visitable tout en respectant l’histoire du site. Les commerces s’y installeront telles des échoppes.

Le premier marché couvert de la ville, construit par René Dardel en 1838 vivotait depuis les années 2000. La ville a lancé l’appel d’offre fin 2011. La mairie a écarté les projets de plusieurs grandes chaînes, et souhaite créer une nouvelle dynamique en respectant les savoir-faire locaux. Les travaux débuteront début 2013, et les nouvelles halles devraient être prêtes à ouvrir pour les fêtes de fin d’années, espère le directeur du groupe « Les Producteurs du Goût », Pascal Guichard-Favrin. Le bâtiment connaîtra un rafraichissement salutaire, l’objectif étant de lui restituer sa personnalité d’origine et revaloriser le pigeonnier comme puits de lumière.

Vous aimerez aussi :

  1. Un nouveau visage pour le blog de Centralym !
  2. Les ventes se font à nouveau « au prix » !
2 commentaires pour cet articleLaisser un commentaire