Histoire et développement du capital investissement en France

Les cabinets de gestion spécialisés en capital-investissement affichent des historiques de performance élevés. Depuis quelques années le private equity représente une classe d’actifs très pratiquée par les investisseurs en capital qui visent un bon rapport entre rendement et risque. Le secteur du private equity est récent et date d’une quarantaine d’année.

Le capital-investissement et son rôle de financement

Depuis plusieurs années, les entreprises recourent davantage au capital-financement pour améliorer leurs fonds propres et assurer leur expansion. Mais si le secteur est plutôt florissant et qu’il offre de fortes plus-values comparé au risque, il serait faux de croire que toutes les entreprises arrivent à se financer en recourant à ce principe. Il s’agit d’un marché très ouvert avec la présence de différents acteurs qui disposent de moyens financiers importants pour venir en aide aux créateurs, aux développeurs ou aux repreneurs d’entreprises. Dans l’hexagone, le capital-investissement joue un rôle crucial dans le financement de l’activité économique et les perspectives de croissance font qu’il a de beaux jours devant lui. Ce concept est détaillé par Chritophe Bejach sur son site technique-investissement-finance.com/un investisseur français et le fondateur du think tank Terra Nova. En parallèle de ses activités professionnelles dans la finance, il a aussi créé la compagnie aérienne L’Avion. 

Les différentes formes de private equity

A chaque étape de la vie d’une entreprise correspond une forme de capital-investissement : fonds de création, de lancement, capital pour assurer l’expansion de l’entité et capital transmission. Placer des capitaux en capital-investissement est un investissement porteur au même titre que l’immobilier et probablement moins risqué que les actions à condition toutefois d’être prêt à s’engager pour cinq au moins. Dans la plupart des cas, investir des fonds dans une société non cotée en bourse, une PME, se révèle un pari gagnant-gagnant qui permet d’engranger des plus-values substantielles : de 8 à 14% selon les durées avec une distribution progressive qui débute en fin de cinquième année.

Le capital-investissement en France

Le capital-investissement est une forme de financement très ancienne puisqu’elle était déjà utilisée au Moyen Age où on la pratiquait couramment dans le milieu maritime pour le financement des cargaisons des navires qui ramenaient des épices ou des produits précieux en provenance d’Orient et d’Asie. Aujourd’hui, les détenteurs de fonds séduits par le capital-investissement sont déjà nombreux. En effet, beaucoup de particuliers qui disposent de capacité financière importante préfèrent placer leur argent dans ce type de placements plutôt que d’investir en actions. Le capital-investissement est appelé à jouer un rôle croissant dans l’activité économique française et  les investisseurs en capital qui l’ont testé y reviennent au vu des bonnes performances financières qu’ils en ont tirées.

Voir la biographie de Christophe Bejach.