La Taxe foncière : une augmentation modérée à Lyon

Les propriétaires de biens immobiliers avaient jusqu’au 15 octobre 2012 pour régler leur taxe foncière 2012. Que les retardataires se rassurent, il est encore possible de réaliser son paiement sur internet jusqu’au samedi 20 octobre à minuit.

Son augmentation ne vous aura certainement pas échappé en 2012 ! Cependant toutes les villes ne sont pas égales et le Grand Lyon voit sa hausse modérée cette année.

Lyon, bonne élève de la taxe foncière

Selon une étude menée par l’Union Nationale de la Propriété Immobilière (UNPI), l’évolution de la taxe foncière serait de +21% en moyenne depuis 5 ans, contre seulement + 15,11% à Lyon. Ce taux, bien que spectaculaire place la ville de Lyon dernière du classement des 5 plus grandes villes françaises. Face aux +67,9% enregistrés à Paris, +23,26% à Nice et +18,42% à Marseille, Lyon fait donc face à une hausse très modérée compte-tenu de la taille de son agglomération.

Cette faible augmentation s’explique par ailleurs selon Laurent Brossier, représentant de l’UNPI du Rhône, par le dynamisme présent dans le département et son attrait  lors de l’achat d’un bien immobilier :  » Le Rhône est dynamique et sa croissance démographique constante, ce qui permet de répartir l’effort ».

Celui-ci rappelle également que l’augmentation de la taxe foncière n’est pas que du fait des collectivités locales, mais aussi du fait de la réévaluation annuelle de la base imposable par l’Etat, qui induit malgré tout une augmentation mécanique de l’impôt.

Quel impact dans le Grand Lyon ?

Les différentes communes du Grand Lyon n’ont pas été impactées dans les mêmes mesures par cette hausse des taxes foncières.

C’est Tassin-la-Demi-Lune qui obtient la plus forte augmentation avec +19,34 % depuis 2006, suivi de Lyon (+15,1%), Villeurbanne (13,07%), Bron (+14,39%).

Les propriétaires d’un bien immobilier habitant les communes de Caluire, Ecully, Saint Genis Laval, Saint Priest, Meyzieux et Oullins ont pour leur part une augmentation d’en moyenne 10% sur 5 ans.

Seuls les habitants de Givors semblent aujourd’hui épargnés dans le Grand Lyon, puisque l’augmentation de la taxe foncière de la commune n’est que de +2,19%.

Une information nécessaire avant l’achat d’une maison ou d’un appartement

Avant l’achat d’un bien immobilier, n’hésitez pas à vous informer sur le montant de la taxe foncière et de son évolution au cours des dernières années.  En effet, cela pourra vous éviter de mauvaises surprises au moment de payer vos impôts locaux !

Le gouvernement a mis en place des bases de données pour consulter les taux appliqués selon les communes, départements et régions aux valeurs cadastrales.

Ces informations d’ordre général sont toujours utiles pour avoir une première idée de la valeur de la taxe foncière. Pour avoir des chiffres plus précis, lors de la visite de votre future maison demandez aux propriétaires le montant de leur taxe foncière. Dans la plupart des cas, ils n’hésiteront pas à vous communiquer ces informations.