Les mandats immobiliers passés au crible

Lors de l’achat d’un appartement ou d’une maison, votre agent immobilier doit vous faire signer un mandat immobilier. Rendus obligatoires par la loi Hoguet,  ces mandats encadrent et protègent le travail de votre agent immobilier et mentionnent également tous les éléments contractuels de la transaction : durée du mandat, prix de vente, honoraires de l’agence…

Comment fonctionnent les mandats de vente et lequel faut-il choisir en fonction de votre situation ?

Lors d’une vente immobilière, l’agence fait signer au vendeur un mandat de vente, qui peut être simple ou présenter différentes clauses d’exclusivité.

– Le mandat simple permet au propriétaire de confier la vente d’un même bien à plusieurs agences immobilières et lui permet également la possibilité de vendre son bien par lui-même. La commission sur la vente sera alors perçue par l’agent immobilier vous ayant présenté l’acquéreur. Ce type de mandat est celui laissant le plus de liberté au vendeur.

– Le mandat d’exclusivité ou exclusif peut quant à lui se décliner sous trois formes : exclusif semi exclusif ou co-exclusif :

– Dans le cas d’un mandat exclusif, le vendeur confie son bien à un seul et unique agent immobilier, que devra se charger de trouver un acquéreur. Le propriétaire ne peut alors pas conclure de transaction par l’intermédiaire d’un autre professionnel. Dans le cas où le propriétaire trouve un acquéreur par ses propres moyens, celui-ci doit alors verser l’équivalent de la commission à l’agence.

– Le mandat semi-exclusif, fréquemment appelé « Mandat Accord » s’apparente au mandat exclusif mais, permet au propriétaire de réaliser directement la vente. Selon l’accord passé avec son agent immobilier les honoraires peuvent être en partie dus (généralement, la somme due correspond à la moitié des honoraires fixés).

– Un mandat co-exclusif permet quant à lui de confier un bien à un nombre limité et connus d’agents immobiliers. Comme dans le cas précédent,  si le propriétaire trouve un acquéreur par ses propres moyens il devra dédommager le montant de la commission auprès des agences mandatées (cette somme peut être répartie entre les différentes agences sans que celle-ci aient finalisé la vente).

Exclusivité : les avantages

Si les mandats exclusifs peuvent paraitre restrictifs pour le vendeur, ceux-ci n’en présentent pas moins certains avantages.

D’une manière générale, le choix d’un mandat exclusif évite la surexposition d’un bien, qui entraine souvent des contradictions aussi bien dans les prix annoncés que dans les descriptifs. Ce type de détails a tendance à donner des suspicions aux acquéreurs, particulièrement à l’heure d’internet où il est facile de tomber plusieurs fois sur un même bien lors d’une recherche.

Il ne faut cependant pas craindre un manque de visibilité : les biens avec mandat exclusif permettent en effet une véritable maitrise de la diffusion commerciale. Le choix du prestataire revêt alors une importance particulière : l’agence retenue doit pouvoir s’engager par écrit des moyens mis en place pour la diffusion de votre bien,  tel que les supports publicitaires.

Pour les biens d’un certain montant, l’agence peut également faire déplacer un photographe professionnel à ses frais. Ce type de prestation garanti une image de qualité pour le bien présenté.