Comment réduire ses impôts grâce à l’investissement immobilier ?

Comment réduire ses impôts grâce à l'investissement immobilier

L’acquisition d’un bien immobilier vous permet de vous constituer un patrimoine puisque la pierre reste un investissement sûr et qui prend de la valeur avec le temps. Vous pouvez profiter de nombreux avantages fiscaux. Cette solution est indiquée pour tout contribuable qui se demande comment payer moins d’impôts sur le revenu. Vous avez le choix entre différents dispositifs fiscaux tels que la loi Pinel, la loi Marlaux ou encore le système Censi-Bouvard. D’autres alternatives vous sont aussi proposées afin que vous puissiez comparer les réductions d’impôt que vous pouvez obtenir. Tout dépend du montant que vous êtes prêt à investir ainsi que du plafond qui vous est accordé. La déduction d’impôt se base également sur votre situation matrimoniale et sur la zone géographique que vous choisissez.

En savoir plus sur la loi Pinel

Il s’agit d’un système de défiscalisation avec lequel le contribuable se voit la possibilité de réduire ses impôts sur le revenu. En contrepartie, vous êtes tenu de faire construire un bâtiment neuf qui est destiné à l’habitation. Il est possible d’acheter un logement déjà existant, mais vous devez alors effectuer les travaux de restauration nécessaires afin que tout soit conforme aux normes en vigueur. Quoi qu’il en soit, ce bien immobilier est destiné à la location. L’objectif est de pouvoir proposer plus de maisons en location pour satisfaire les demandes élevées dans certaines zones. La mise en location de votre propriété doit s’étaler sur une période de 6 à 12 ans. C’est une condition non négociable, sinon vous ne pouvez pas bénéficier des avantages fiscaux relatifs à la loi Pinel. Il est possible de se renseigner auprès d’un expert pour savoir comment réduire ses impôts sur le revenu en investissant dans l’immobilier. Effectivement le montant de la défiscalisation se calcule en fonction de la durée de location. La déduction est égale à 12 % du prix de construction ou de rénovation si vous le mettez en location pendant 6 ans avec un plafond plutôt élevé. Pour une durée de location de 9 ans, le taux de déduction d’impôt passe à 18 % et de 21 % dans le cas où vous faites louer votre bien immobilier pendant 12 ans. Différentes contraintes doivent être respectées afin de réduire ses impôts. La loi Pinel concerne les logements neufs, les logements qui sont en cours de finition, les logements que l’investisseur va faire construire ainsi que les logements anciens qui ont été rénovés. Vous pouvez acheter tout type de bâtiment à condition que les travaux de restauration le transforment en logement que vous pouvez mettre en location. En vous demandant comment réduire ses impôts avec la loi Pinel, vous saurez qu’elle s’applique uniquement à certaines zones géographiques.

Le système Censi-Bouvard

Le dispositif Censi-Bouvard vous permet d’acheter un bâtiment dans une résidence de services ayant plus de 15 ans ou un logement neuf. Vous devez les meubler avant de les mettre en location pour bénéficier des nombreux avantages fiscaux. Pour savoir comment payer moins d’impôts avec ce dispositif, vous devez vous renseigner sur les types de résidences de services qui sont concernées. Il s’agit des établissements médico-sociaux ou sociaux et qui sont destinés à l’accueil des personnes âgées que ce soit EHPAD ou EPHA. Il peut aussi s’agir des établissements de santé qui étaient destinés à prodiguer des soins de longue durée aux patients. Ce dispositif concerne également les résidences avec services pour personnes handicapées ou âgées, mais aussi pour étudiants et qui ont obtenu l’agrément qualité. Quand vous aurez rempli toutes les conditions requises, vous pouvez obtenir d’importantes réductions d’impôt. Elle est égale à 11 % du coût d’achat et qui vous est accordée sur une période de 9 ans. Vous pouvez récupérer la TVA à hauteur de 20 %.

La loi Marlaux

Avec le dispositif Marlaux, vous avez la possibilité d’investir dans les patrimoines historiques comme des châteaux. La France en compte beaucoup et vous avez la certitude de trouver celui qui vous intéresse réellement. L’objectif de ce système est de garantir la restauration et l’entretien de ces monuments. Vous bénéficiez d’une réduction fiscale en échange des travaux que vous effectuez. Le montant de la défiscalisation correspond à 30 % de votre investissement si le patrimoine se trouve dans un Site Patrimoine Remarquable. Vous devez vérifier que le plan de sauvegarde et de mise en valeur ou PSMV a été validé par l’État. Ce tarif concerne également les quartiers conventionnés NPNRU et les Quartiers anciens dégradés. Le taux de déduction fiscale est de 22 % si le site appartient à la catégorie des patrimoines faisant partie du plan de valorisation de l’architecture et du patrimoine ou PVAP. Il se peut que le programme de restauration soit considéré comme une utilité publique. Des amendements ont été apportés à ce dispositif, vous permettant ainsi d’acheter des appartements en vue de les rénover et de les proposer en location. Ces derniers doivent se trouver dans les Centres Villes Historiques. Quant aux travaux, ils doivent être supervisés par un Architecte des Bâtiments de France. Ce dispositif offre aussi de nombreux autres avantages à condition de respecter les différents critères. Vous devez justifier la réalisation des travaux par des entreprises qualifiées et disposant d’une équipe de professionnels, comme le stipule l’article L.262 1 du code de la construction et de l’habitation.

Investir dans certaines SCPI

Depuis un certain temps, de plus en plus de Français sont intéressés au SCPI. Ce dispositif offre l’avantage de proposer une grande diversité par rapport au secteur où vous pouvez investir. Vous pouvez très bien investir dans les secteurs bien spécifiques comme les biens immobiliers pour le milieu médical. Il existe aussi des SCPI qui se trouvent dans une zone géographique particulière et qui vous permet de bénéficier d’une réduction fiscale. De ce fait, les SPCI qui sont orientés vers les biens immobiliers connaissent beaucoup de succès. Ils sont éligibles aux différents dispositifs de défiscalisation immobilière. Vous n’avez pas non plus l’obligation de vous charger de la gestion locative et les contraintes sont plus allégées. Il vous est même possible d’investir dans différents types de biens immobiliers ou dans d’autres secteurs d’activité. De cette manière, vous minimisez les risques.

Créer un déficit foncier pour payer moins d’impôts

La création d’un déficit foncier vous permet de profiter des avantages de la défiscalisation, notamment si vous investissez dans l’immobilier ancien. Vous devez entamer des travaux de rénovation dans le but de le louer. La seule condition est de vous assurer que le montant des travaux dépasse celui de vos revenus fonciers. Vous pouvez alors réviser vos revenus imposables quand vous faites vos déclarations. Un plafond vous est imposé tous les ans et si vous n’effectuez pas de travaux pendant une année, vous pouvez cumuler les déficits que vous n’utilisez pas sur une période de 10 ans. De cette manière, vous avez la possibilité de profiter d’une défiscalisation sur de nombreuses années. Vous avez la certitude que votre bien immobilier prend de la valeur. C’est un atout non négligeable, notamment si vous envisagez de le revendre.

Rédigé par : Christophe Bejach